L’espoir

paroles : Julien Decam, musique : Van De Kamp

Rien ne sera plus comme avant, je suis encore vivant
Mes souvenirs diaboliques, on fait de moi un être unique
On fait de toi une dimension orgasmique

C’est impensable de revenir d’aussi loin
D’avoir poussé à travers ce tas de pétrin
Supporter mes souffrances pendant de longues années
Sans jamais trop savoir ou ça allait mener
Il a toutefois fallu que je crois en moi
Confrontant les démons qui camouflaient mes lois
Et enfin me donner une chance en soit
Car l’espoir est vivant maintenant je le crois

Mais l’espoir est vivant, mais l’espoir est vivant

Ma quête du nirvana m’a ouvert les yeux sur moi
Combattre l’impossible m’a rendu invincible je crois
M’a rendu invincible je crois

C’est impensable de revenir d’aussi loin
D’avoir poussé à travers ce tas de pétrin
Supporter mes souffrances pendant de longues années
Sans jamais trop savoir ou ça allait mener
Il a toutefois fallu que je crois en moi
Confrontant les démons qui camouflaient mes lois
Et enfin me donner une chance en soit
Car l’espoir est vivant maintenant je le crois

Mais l’espoir est vivant, mais l’espoir est vivant
Dans le noir, dans le temps
Mais l’espoir est vivant



Laissez un commentaire